L'EPAULE DU PARAPLEGIQUE ET DU TETRAPLEGIQUE
PATHOLOGIE

70 % des blessés médullaires présentent des douleurs d'épaule. Le travail exagéré des pectoraux et des muscles abaisseurs, associé au surmenage fonctionnel provoqué par l'utilisation du fauteuil roulant sont des facteurs favorisants l'apparition des douleurs. Mais le principal facteur est un mauvais fonctionnement de l'articulation gléno-humérale qui peut être traité.

TRAITEMENT

La musculation des muscles abaisseurs, nécessaire au transfert, est susceptible de déstabiliser le fonctionnement de l'épaule. Une prévention doit être mise en place précocement. Cette prévention est basée sur des mobilisations de l'épaule associée à la tarification de certains muscles. Avec le temps, la surutilisation des membres supérieurs, des douleurs d'épaules (tendinopathies de la coiffe des rotateurs) peuvent apparaître. Une rééducation spécifique doit être mise en place rapidement pour enrayer l'évolution et le risque de perte d'autonomie.