L'EPAULE DU SPORTIF
PATHOLOGIE

Les douleurs d'épaule "étiquetées" tendinites ne sont pas dues à un simple surmenage. Elles sont secondaires à de très légères limitations de l'articulation qui entraînent des frottements anormaux lors des mouvements. Ils sont responsables de l'apparition de l'inflammation (y compris du long biceps). Le repos, les anti-inflammatoires, les infiltrations, les applications locales (crèmes, gels…) et la mésothérapie permettent une diminution des douleurs mais ne s'attaquent pas réellement à la cause du problème et la récidive est systématique.

TRAITEMENT

Toute douleur d'épaule apparaissant chez un sportif doit être traitée le plus précocement possible. Elle correspond en général à l'inflammation d'une structure entourant la principale articulation de l'épaule : l'articulation gléno-humérale. Un bilan précis effectué par un kinésithérapeute spécialisé permet d'en déterminer la cause. Le traitement basé sur des mobilisations spécifiques (sélectionnées en fonction du bilan), des étirements et un renforcement musculaire permettent de régler rapidement le problème s'il a été instauré rapidement. Dans ces cas là, il n'est pas nécessaire d'interrompre la pratique sportive. Le repos, la glace, les antalgiques, les anti-inflammatoires (patch, comprimé, crème, infiltration) peuvent soulager mais ne traite pas la cause de la douleur. Négligée, une simple bursite ou tendinopathie peut évoluer jusqu'à une rupture de tendons.