LA PERIARTHRITE SCAPULO-HOMERALE
PATHOLOGIE

C'est une pathologie fréquente (aussi fréquente que le mal de dos) qui touche aussi bien les hommes que les femmes. Elle débute dès l'âge de 20 ans pour aboutir à une rupture des tendons chez une personne sur deux à 70 ans. Dans un premier temps, il se produit une inflammation de la bourse sous-deltoïdienne. Sans traitement adapté, l'inflammation touchera ensuite les tendons de la coiffe des rotateurs; on parlera alors de tendinopathie. L'évolution peut aller jusqu'à la rupture. Les douleurs sont en général localisées au niveau du moignon de l'épaule et peuvent irradier dans le bras. Ces tendinopathies proviennent en général d'un défaut de fonctionnement de l'articulation gléno-humérale. On parle de décentrage articulaire.

TRAITEMENT

La douleur étant secondaire au défaut de fonctionnement de l'articulation gléno-humérale, le traitement est basée sur la correction manuelle de ces dysfonctionnements. Cette correction manuelle doit être non douloureuse. De façon à stabiliser le résultat, il faut tonifier les muscles de la coiffe des rotateurs par stimulation électrique jusqu'à disparition des douleurs. Lorsque les douleurs ont disparues, ces muscles doivent être tonifiés contre résistance (bandes élastiques). Des étirements doux et progressifs doivent également être réalisés. Plusieurs séances de correction sont nécessaires pour récupérer un fonctionnement normal et stabiliser le résultat. Si le traitement est assez précoce, il est inutile d'avoir recours aux antalgiques, anti-inflammatoires et infiltrations. Ces dernières, à base de cortisone, ne doivent être réalisées que lorsque l'inflammation ne cède pas après une rééducation bien conduite et après un traitement par anti-inflammatoire non stéroïdien.